Zoom sur les boules de geisha

Les boules de Geisha sont utilisées pour tonifier les muscles du vagin et les muscles joints (que l’on appelle  « le plancher pelvien » ou « périnée« ).


Sélection Love Boutique des boules de geisha


Le vagin possède en effet une multitude de muscles qu’on peut apprendre à contrôler.

Grâce à la musculation vaginale, vous pourrez prévenir de nombreux problèmes gynécologiques comme l’incontinence urinaire, la distension ou descente de l’utérus, la distension de la paroi du vagin (après l’accouchement, par exemple, mais dans ce cas, un examen post-partum est recommandé)…


Avec ces techniques vous saurez maintenir et augmenter les sensations du pénis pour un plaisir sexuel plus intense et des sensations plus jouissives.

En effet, les premières pénétrations sont toujours très agréables au cours des premières années d’activité sexuelle (vous avez beaucoup de sensations car le vagin est alors plus étroit). Ensuite, le vagin se dilate et ces sensations disparaissent progressivement. En musclant, vous conserverez ces sensations initiales, et vous pourrez même obtenir des sensations plus intenses encore.

A l’intérieur de la boule se trouve une bille. A chaque mouvement, la bille roule et produit des vibrations perceptibles par les parois du vagin, ce qui stimule les muscles. Dans le cas d’un périnée non-entrainé, il est fréquent que les boules tombent sans que l’utilisatrice ne puisse les retenir.



Comment utiliser les boules de geisha ?


La ou les deux boules selon les modèles s’insèrent dans le vagin, en se tenant debout, les jambes légèrement fléchies, le bassin propulsé vers l’avant. Pour ne pas irriter les muqueuses, il est indispensable d’utiliser du lubrifiant à base d’eau : quelques gouttes de lubrifiant suffisent pour faciliter leur pénétration (Ne pas trop en mettre non plus, sinon ça va faciliter leur sortie).


Ensuite, il suffit de rester debout, d’essayer de les garder le plus longtemps possible, de les empêcher de tomber (elles auront tendance à redescendre au début, il ne faut pas s’en inquiéter). Il faudra plusieurs séances avant de réussir à les tenir.

Souvent à la 1ère utilisation, elles ne restent que quelques secondes, rarement plus d’une minute ! Si le périnée est vraiment faible, vous pouvez commencer allongée ou assise, cela permettra de ressentir plus facilement la contraction des muscles.

Dans un premier temps, réalisez cet exercice 3 fois par semaine. Augmenter progressivement le temps de port. Vous pouvez les garder tout en faisant des activités quotidiennes à la maison. Le but est d’essayer de les garder 5-10 minutes sans qu’elles ne tombent afin de tonifier en douceur le périnée.

Vous pouvez les garder tout un après-midi ou toute une soirée, mais ce n’est pas recommandé car une utilisation prolongée peut provoquer des irritations.

Un petit truc coquin en soirée Asseyez-vous sur les genoux de votre partenaire et demandez-lui de vous fait sautiller (très légèrement pour plus de discrétion) : très bonnes sensations assurées !

Mise en garde !

N’abusez pas des boules de geisha car des études prouvent qu’un travail trop intensif du périnée entraine une fatigue importante qui favorise les prolapsus (descentes d’organes) et incontinence.

Les boules de geisha ne sont pas contre-indiquées pendant la grossesse, sauf si le gynécologue, la sage-femme ou le kinésithérapeute ont donné des consignes particulières… Si le rapport sexuel est autorisé, les boules de Geisha aussi ! Et inversement, si le rapport sexuel est proscrit, ne pas utiliser les boules de Geisha…

Après un accouchement, attendre les consignes de la sage-femme, du kiné ou du gynécologue. L’attente va de quelques semaines à quelques mois, tout dépend comment s’est déroulé l’accouchement ! En règle générale, n’utilisez pas les boules de Geisha dans le 1er mois après l’accouchement !